Sous les anges danseurs / Jean-Baptiste Repain

sous les anges danseurs

Depuis la tragédie de Notre-Dame et les incendies qui ont ravagé les forêts françaises, jamais les pompiers n’ont été autant en première ligne. Mais quel est le quotidien d’un soldat du feu appartenant à la prestigieuse Brigade de sapeurs-pompiers de Paris ? Que ressent-on quand se déclenche la sonnerie de départ pour une intervention ? Quel sens prend la devise « Sauver ou périr » à bord d’un engin avec son équipage et que l’on est confronté à une explosion suivie de feu, ce monstre mythologique ? Officier des sapeurs-pompiers de Paris, Jean-Baptiste Repain nous plonge au cœur des interventions les plus spectaculaires, les plus médiatiques comme des plus anonymes. Quel événement fondateur détermine une vie vouée à l’aventure, au dépassement de soi et au salut de l’autre ? Au plus près des lances à incendie et des échelles, jusqu’à entrevoir les anges danseurs, ces rouleaux de flammes annonçant un embrasement total, l’auteur nous livre des instantanés vertigineux d’adrénaline, mais aussi des portraits incroyables de ses frères d’armes, des victimes et des descriptions sur le vif des opérations. Au-delà de l’action, ce récit édifiant et haletant est une réflexion sur l’engagement individuel et collectif, le courage et l’humilité. 

Une connaissance m’a conseillé la lecture de ce livre et je l’en remercie.

Dans ce livre, l’auteur Jean-Baptiste Repain nous partage son expérience en tant que pompier de Paris, ainsi que des témoignages de pompier qu’il côtoie.

Les récits nous emmènent dans les années 1800 à nos jours.

Chaque récit est raconté facilement, pas de mots très compliqués, ce qui fait que même sans être du métier de pompier, ce livre est facile à lire.

Il est prenant, pendant toute ma lecture, j’avais l’impression que l’auteur était à côté de moi et me racontait toutes ses histoires. C’est tellement bien un livre qui vous emporte comme cela.

Ce livre est génial, mais fut trop court à mon goût, malgré ses 283 pages, j’aimerai que l’auteur me raconte encore des histoires de pompier.

J’ai aimé découvrir chaque personne de ce livre, découvrir ce qui a pu les amener à devenir pompiers, connaitre certaines de leurs interventions, leurs pensées. Je les remercie d’avoir livré leurs témoignages à Jean-Baptiste Repain pour nous permettre à nous lecteurs de découvrir tout cela.

J’en ai connu quelques-unes en tant que civile et ayant la télé, je me rappelle des images que les informations nous transmettaient, avoir le récit de l’intérieur c’est encore plus impressionnant.

Dans ce livre il y a, de la tendresse, de la joie, de la bonne humeur, de la tristesse, de l’amitié, de la cohésion, du soutien, de l’amour, du courage, de la fierté, du respect, de la sueur.

J’ai pu apprendre certaines choses que je ne connaissais pas, d’autres je savais un peu.

Sauver ou périr‘ est une belle devise, un appel à donner sa vie pour les autres.

Merci à tous les Pompiers de Paris, de la France entière pour faire ce métier qui nous permet de savoir que quelqu’un viendra à notre secours quand on sera au plus mal.

Ce livre est un bel hommage au métier de Sapeur Pompier, un livre que je vous recommande de lire, vous passerez un très bon moment.

Le récit qui m’a le plus fait pleurer c’est celui de Timothée, je lui envoie le coucou d’une lectrice et j’espère qu’il va bien.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :