Promenade dans Montmartre

Par Callistta
la maison rose restaurant montmartre

Je vous emmène avec ces quelques photos dans une balade à Montmartre

Dimanche jour de canicule à Paris, je suis allée visiter une partie de Montmartre avec un guide.

Et ce fut très intéressant, découvrir l’histoire de cette partie de Paris.
Et encore, on n’a pas tout fait, car il y a plusieurs visites pour ça.
En une fois, c’est un peu impossible de tout voir.

Rendez-vous métro Abbesses.

Oh ! joie du mois d’août parisien avec les travaux sur les lignes de métro, il te faut déjà faire un périple pour arriver au métro abbesses en faisant des détours.

Arrivée 10 h, pour un rendez-vous à 10 h 15

Moi qui aime être à l’heure c’est bon j’y suis !

La rencontre du guide de Montmartre

Découverte du guide qui va nous présenter Montmartre. Bon on discute sur les réseaux depuis un moment, alors découverte physique diront-nous.

Les autres personnes arrivent avec plus ou moins d’aléas métroesque et la visite guidée commence.

Le mur des "je t'aime"

Enfin je vois ce fameux mur en vrai, j’en voyais des photos sur Internet, mais ne l’avais jamais vue en vrai.

le mur des je t'aime à Montmartre
Mur des je t'aime à Paris au métro Abesses

Le mur à même un site internet

Le mur des je t’aime

Le mur des je t’aime est un monument dédié à l’amour érigé dans le jardin romantique du square Jehan Rictus, place des Abbesses à Paris Montmartre. Cette œuvre imaginée par Frédéric Baron et Claire Kito est devenue un lieu de rendez-vous pour les amoureux du monde entier. Pour une balade ou une randonnée en amoureux, une étape insolite de votre voyage de noce, la découverte d’un lieu touristique incontournable, pour lui dire je t’aime en plusieurs langues, pour flâner dans un des lieux les plus romantiques de Paris, nous vous invitons à découvrir Le mur de l’amour en musique et en images.

Dire je t'aime en Français
Dire je t'aime en italien
Jardin romantique ?

Ok c’est sympa, mais le romantisme et le beau jardin… on repasse.

Ce n’est bien sûr que mon avis personnel.

Aimer c'est du désordre... alors aimons !

L'art est partout autour de nous

Même les poteaux ont leurs décorations sympas.

Poteaux parisiens fleuris

Notre guide nous parle des artistes qui décorent le quartier de Montmartre, et de ceux qui y ont vécu.

Dalida a vécu dans cette partie du 18eme arrondissement de Paris

Alors cette chanteuse a vécu dans le quartier, nous avons vu sa maison.

Pour les plus jeunes :

Dalida est une chanteuse et actrice française, née au Caire en 1933 et morte en France en 1987.

Oui, cela ne nous rajeunit pas.

Elle est d’origine italienne et est surtout connue par la génération de nos parents.

J’ai grandi avec certaines de ces chansons. Mon père avait des vinyles de Dalida.

Pour en savoir plus, je vous mets le lien  Wikipédia de sa page

Maison de Dalida à Montmartre
Plaque devant la maison de Dalida

Continuons cette balade Montmartroise

Notre guide nous parle de l’architecture parisienne. Avec les changements instaurés par Haussman, ses prédécesseurs et successeurs.

On s’arrête devant un immeuble, pour ma part je le trouve quelconque, mais ce n’est que mon avis.

On s’intéresse aux décorations de cet immeuble.

Il nous parle plus particulièrement de la partie avec la chauve-souris.

Et il nous montre une affiche

 

La lanterne journal républicain anti-clérical

Moi de loin, avec le soleil dans la face cela me fait penser à Dracula.

Mais non… ce n’est point lui !

C’est apparemment un prêtre avec une cape, qui du coup fait penser à une chauve-souris, qui couvre la ville de Paris.

Et cette affiche nous montre le Sacré-cœur.

Les anticléricaux en ont après le Sacré-cœur, pour eux c’est un symbole montrant le poids de l’Église et ils n’en veulent plus.

Après je te laisse avec Google avec l’histoire et avec un guide (J’en connais un très bien et passionnant de guide) pour tenter de comprendre le bazar.

Donc notre façade d’immeuble a une sculpture la décorant faisant penser à cette affiche.

L’affiche vient de ce site

Le passe-muraille de Marcel Aymé dans une mur de Montmartre

Le passe-muraille de Marcel Aymé

Tiens donc qui nous croisons ?

C’est qui donc lui ?

Eh bien, Marcel Aymé a écrit une nouvelle fantastique mettant en scène un passe-muraille.

Wikipédia nous résume la nouvelle :

Le Passe-muraille met en scène « un excellent homme nommé Dutilleul qui possédait le don singulier de passer à travers les murs sans en être incommodé. Il portait un binocle, une petite barbiche noire, et il était employé de troisième classe au ministère de l’Enregistrement. » Type même du petit bonhomme falot, gris invisible, Monsieur Dutilleul va connaître des aventures parfaitement ahurissantes. Il profite d’abord de son don pour rendre fou son chef de service honni puis commet des vols dans les plus grandes banques et bijouteries, signant ses forfaits du nom de « Garou Garou ». Il fait alors la une de la presse et met la police sur les dents, qui n’arrive pas à élucider ces vols spectaculaires. Il se fait volontairement arrêter pour démontrer à ses collègues de bureau qu’il est bien Garou Garou et est incarcéré à la prison de la Santé. Quittant plusieurs fois sa cellule (pour emprunter des livres dans la bibliothèque du directeur de la prison ou aller déjeuner au restaurant), il s’évade définitivement, non sans avoir prévenu auparavant par courrier le directeur de son heure d’évasion. Il pense partir pour l’Égypte mais tombe amoureux d’une femme mal mariée qu’il a croisée dans la rue. Mais une nuit, alors qu’il quitte la chambre de sa conquête, il perd son incroyable don pour se retrouver prisonnier d’un des murs de la maison.

Mais j’ai nettement mieux aimé écouter notre guide nous raconter l’histoire de ce bon monsieur Dutilleul.
C’était plus sympa que cette version de Wikipédia

croisement rue d'orchampt et rue ravignan

La commune, le sacré-coeur, Paris

On s’installe au pied du château d’eau de Montmartre pour que notre guide nous relate la commune et ce qu’il s’y est passé.

Un peu d’ombre en cette journée de canicule est appréciée.

Fort intéressant avec les anecdotes que l’on nous donne.

L’histoire de France c’est quand même bien le bordel, entre ceux qui veulent ça, les autres ça et machin qui n’est pas d’accord.

Bon vous me direz, actuellement on ne change pas une équipe qui gagne on construit toujours une histoire de France bien tordue.

On est passé par le bateau-lavoir , dans une rue où le film Amélie Poulain a été tourné et d’autres endroits.

J’ai peu de photo, car beaucoup étaient cramées avec le soleil.

Mon petit canon powershot s120 a bien servi, mais il ne peut pas lutter contre un soleil de jour de canicule.

Une chouette visite de Montmartre, avec des personnes très sympas !

Le groupe de ce dimanche matin était bien sympa, on a passé un bon moment et je suis très contente de cette visite.

Le guide, sait t’emmener au travers de ses mots et de ses anecdotes dans le Paris d’il y a fort longtemps.

Bon, là il nous a aussi permis de boire plein d’eau des fontaines parisienne, car avec cette chaleur nos bouteilles se vidaient très rapidement.

J'y retournerai pour une autre partie de Montmartre, vous venez ?

Je vous raconte une promenade dans Montmartre

Laisser un commentaire

elit. nec mattis commodo non risus sem, libero. ultricies ut mi,
%d blogueurs aiment cette page :